CIHOI
CRESOI
Université de La Réunion

Actualités

Rechercher sur le site

Actualités de Machiavel

Une journée d’étude. S’interroger sur l’actualité du machiavélisme, c’est affronter les questions que l’auteur du Prince et des Discorsi continue de soulever mais aussi traiter des problèmes et des dangers que les « machiavélismes » contemporains ne cessent de faire surgir au XXIe siècle. La mauvaise réputation de ce « Machiavel-meurtrier » (Shakespeare) est entérinée sur le plan des relations internationales et d’entrée de jeu liée au destin du machiavélisme. Comment comprendre aujourd’hui, et à la lumière de l’histoire, le machiavélisme et la politique entendue comme une technique, sinon immorale, du moins amorale ?

Programme 9h00 – Ouverture de la journée d’études par Perrine Simon-Nahum (CNRS-CESPRA)

9h15-11h – 1ère table ronde : Les usages républicains du machiavélisme au XXe siècle

Présidente de séance : Sylvie Mesure (CNRS-GEMASS)

Judith Revel (Paris Ouest Nanterre La Défense), « Maurice Merleau-Ponty lecteur de Machiavel » Nicolas Guilhot (CNRS-New York University), « Réalisme, républicanisme et décision souveraine : le Machiavel de Felix Gilbert » Danilo Scholz (EHESS-CESPRA), « L’animalité du politique : le prince centaure chez Derrida » 11h – Pause-café (salle 1)

11h15-13h – 2e table ronde : Comment penser les conflits ?

Président de séance : Giulio De Ligio (EHESS-CESPRA)

Philippe Raynaud (Université Paris-II), « Heurs et malheurs de la Raison d’Etat » Helton Adverse (Universidade Federal de Minas Gerais), « Machiavel et Schmitt : de la technique au conflit » Jean-Claude Monod (CNRS-ENS), « Multitudes sans chef, conflit sans reconnaissance ? Machiavel et ses relectures contemporaines » Pause déjeuner

14h30-15h45 – 3e table ronde : Ruse et raison dans la politique internationale

Président de séance : Pierre Hassner (Sciences Po-CERI)

Daniel Steinmetz Jenkins (Columbia University), « Raymond Aron, Hans Morgenthau et les origines théologico-politiques des relations internationales » Philippe Hayez (Sciences Po-PSIA) « “Suivre la vérité effective de la chose” (Le Prince) : le renseignement contemporain est-il machiavélien ? » 16h-17h30 – 4e table ronde : Qu’est-ce qui est encore possible pour le politique ? Les récits de fondation

Présidente de séance : Dominique Schnapper (EHESS-CESPRA)

Pierre Manent (EHESS-CESPRA), « Vers la fin des possibles » Toni Negri, « Passé et présent. Usages de Machiavel » Conférence de clôture : David Bates (Université de Berkeley), « L’inactualité du machiavélisme »

Océan Indien

Les îles de l'océan Indien > La Réunion <> Les Comores <> Les Seychelles <> Madagascar <> Mayotte <> Maurice <> Rodrigues