CIHOI
CRESOI
Université de La Réunion

Actualités

Rechercher sur le site

Histoire, Mémoires, Oublis

Regards croisés sur la dialectique mémoire – oubli dans le champ judiciaire L’oubli a-t-il une place dans le monde du droit et dans celui de la justice ? Répondre à cette question demande d’abord de dessiner les contours de l’oubli judiciaire, avant de de porter le regard sur les formes possibles et les fonctions de l’oubli en justice. Interroger les rapports entre l’oubli et la justice est alors un autre moyen d’aborder la question de l’État et de sa justice dans leur rôle de gardiens de la mémoire, et donc de questionner les usages (et mésusages), et les fonctions politiques et sociales de la conservation mémorielle du crime et du criminel.

L’oubli a-t-il une place dans le monde du droit et dans celui de la justice ? Répondre à cette question demande d’abord de dessiner les contours de l’oubli judiciaire, avant de de porter le regard sur les formes possibles et les fonctions de l’oubli en justice. Interroger les rapports entre l’oubli et la justice est alors un autre moyen d’aborder la question de l’État et de sa justice dans leur rôle de gardiens de la mémoire, et donc de questionner les usages (et mésusages), et les fonctions politiques et sociales de la conservation mémorielle du crime et du criminel. Dans un contexte où l’État, mu par une dynamique qui lui est propre, cherche davantage à tracer, à suivre, à se souvenir, pour mieux poursuivre et contrôler, il n’est pas anodin de poser un regard rétrospectif sur cette dialectique mémoire/oubli dans le champ judiciaire, pour mieux envisager sa construction et partant ses effets et ses fonctions à travers le temps Programme Jeudi 19 novembre 2015

10h30 Claude Gauvard (Paris I), Denis Salas (AFHJ), Allocutions d’ouverture

1- L’oubli et les mémoires

10h45 Mathieu Soula (Reims) Les justices de l’oubli : champs et fonctions de l’oubli en justice. Propos introductifs 11h10 Nathalie Sarthou-Lajus (Études) Aspects philosophiques de l’oubli et de la dette 11h35 Débat 14h00 Jean-Pierre Allinne (Pau) Une société qui refuse d’oublier. Les techniques d’oubli malmenées ou la revanche de Chronos 14h25 Jean Falisse (Poitiers) Oubli et refoulement chez l’auteur et la victime. Propos cliniques sur le rapport à la loi

14h50 Débat et pause

16h15 Stéphane Gacon (Dijon) Les métamorphoses de l’amnistie 16h40 Jean-Pierre Royer (Lille II) La loi d’amnistie de l’Affaire Dreyfus : un oubli amer 17h00 Jean-Paul Jean (Cour de cassation) Aspects contemporains et comparatistes de l’oubli dans les systèmes judiciaires européens 17h30 Débat

Vendredi 20 novembre 2015 2- L’oubli et le pardon

9h00 Claude Gauvard, (Paris I) Oublier au Moyen Âge : les lettres de rémission 9h25 Martine Charageat (Bordeaux III) Les rituels de réconciliation au Moyen Âge, France – Aragon 9h50 Pascal Texier (Limoges) Entre oubli et mémoire : usages du silence et gestion des conflits 10h15 Débat et pause 11h00 Hélène Dumas (CNRS, Bordeaux) Juger le génocide sur les collines : les juridictions gacaca au Rwanda 11h25 Benoit Guillou (EHESS) Figures et politiques du pardon au Rwanda 11h50 Débat

3- Les limites à l’oubli

14h00 Table ronde : Juger les crimes de masse

Participeront notamment à cette table ronde :

Joël Hubrecht (IHEJ) ; Hans-Ernst Böttcher (Lübeck) ; Xavier Rousseaux (Louvain).

16h00 Denis Salas (AFHJ) Conclusions

Océan Indien

Les îles de l'océan Indien > La Réunion <> Les Comores <> Les Seychelles <> Madagascar <> Mayotte <> Maurice <> Rodrigues